Une semaine après l’annonce d’un partenariat avec Syndicom, Smood poursuit sa réconciliation avec ses livreurs. Ces derniers ont largement plébiscité par vote électronique les nouvelles conditions de travail proposées par leur employeur. Les 620 livreurs qui ont voté - soit 56% des employés de Smood- ont accepté à 98,62% la Convention collective de travail (CCT), qui comprend notamment un salaire horaire minimum de 23 francs, la garantie de quatre heures de travail hebdomadaires ou encore le versement d’une prime de 5% lors des services du dimanche.