Retrouvez nos articles sur la notion de liberté et la campagne sur la loi covid, qui passera devant le peuple le 28 novembre:

Par les temps qui courent, la liberté est apprêtée à toutes les sauces. Dans les rues de nos villes, les opposants au certificat covid clament qu’on les prive de leur liberté élémentaire et garantie, accusant les autres d’accepter la servitude dans l’espoir de regagner une part de celle qu’ils ont concédée. La majorité vaccinée rétorque que la liberté collective vaut bien un effort individuel et que la société n’a pas à payer pour ceux qui égoïstement font durer la crise. Ce ne sera pas la première fois, dans l’histoire humaine, que des contraires se réclament du même concept. Mais le paradoxe est ici particulièrement flagrant.