Adolf Ogi, conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU pour le sport au service du développement et de la paix, disposera d'un bureau au siège genevois des Nations unies, a appris Le Temps vendredi. «Le bureau sera disponible aux alentours de la fin avril, précise la porte-parole de l'ONU à Genève, Marie Heuzé. Il faut y faire des travaux de peinture.» Adolf Ogi était à la recherche d'un lieu de travail d'où déployer ses activités onusiennes. Il lui manque encore un financement. «L'ONU n'a pas les moyens de les lui allouer», affirme Marie Heuzé. L'ancien président de la Confédération, qui souhaite s'entourer d'une équipe restreinte, devrait dès lors demander un subside au Conseil fédéral, par l'entremise du Département des affaires étrangères. Le ministère de Joseph Deiss attend d'en savoir plus sur le cahier des charges d'Adolf Ogi. Ce dernier aura l'occasion de le définir davantage avec le secrétaire général Kofi Annan, qui effectuera une visite en Suisse à partir du 28 mars.