L’opposition contre le projet de contournement autoroutier de Morges prend corps. Après la prise de position des syndics de Bremblens et de Lonay, un collectif de Bussigny (VD) intitulé «No Way» a lancé mercredi une pétition contre le passage de l’autoroute sur le territoire de cette commune de l’Ouest lausannois.

Le tracé du contournement de Morges retenu par l’Office fédéral des routes (Ofrou) prévoit un raccordement à Villars-Sainte-Croix, après un passage à l’air libre sur la commune de Bussigny. Le collectif dénonce ce projet, «qui passerait à une distance de 40 à 100 m des habitations existantes et projetées dans le cadre du futur quartier Bussigny-Ouest.»

«En aucun cas nous ne pouvons nous satisfaire de la position de la syndique [la PLR Claudine Wyssa, ndlr], selon laquelle «il faut bien que cela passe quelque part» et nous demandons des actions beaucoup plus claires et plus fortes», écrit le collectif.

Selon James Oliver, un collaborateur de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) domicilié à Bussigny depuis dix ans et porte-parole du collectif, celui-ci peut compter sur une trentaine de personnes pour faire signer sa pétition. Ce groupe comprend des élus communaux et un député, tandis qu’il compte parmi ses membres des partisans comme des adversaires de la tour, récemment rejetée par la population de Bussigny.