Transports

La lourde facture de CarPostal France

La facture totale se monte à plus de 65 millions de francs pour La Poste, selon une enquête du «Matin Dimanche»

La facture totale de la tentative de CarPostal d'entrer en 2004 sur le marché français se monte à plus de 65 millions de francs pour La Poste, a calculé Le Matin Dimanche. Aux 19 millions de la perte annoncée lundi par La Poste provenant de la vente de CarPostal France à la filiale de la SNCF Keolis, le journal ajoute un abandon de créance de 25 millions de francs entre 2010 et 2012 et les 7 millions que le géant jaune a accepté de payer pour régler à l'amiable un litige en justice avec trois transporteurs français, qui accusaient CarPostal France de concurrence déloyale dans l'Isère.

Lire aussi: Les risques de CarPostal France ont été minimisés

Le Matin Dimanche comptabilise encore l'effet négatif résultant de la conversion des monnaies au moment de la vente, qui atteint 14 millions de francs. Et la facture réelle de la débâcle française pourrait être encore plus élevée, s'inquiète le journal, car La Poste ne fournit pas tous les chiffres, notamment les investissements faits par le géant jaune dans CarPostal France et la valeur réelle de la filiale au moment de la vente.

 

Publicité