A Genève, Luc Barthassat a fondé un nouveau parti en vue des élections cantonales 2023. L’ancien conseiller national et d’Etat PDC a démissionné du MCG en mars pour siéger en indépendant au Conseil municipal de la Ville de Genève où il a été élu en 2020.

Dénommé Civis, le nouveau parti a été fondé en février, sur un rejet des partis traditionnels. «On se demande encore où est la gauche, où est la droite. Il y a surtout une force populaire abstentionniste et déçue», a déclaré mardi Luc Barthassat dans l’émission Forum de la RTS, qui considère qu’il y a «un besoin de faire les choses différemment».

Une quarantaine de membres

Le nouveau parti, qui compte une quarantaine de membres, entend présenter une liste pour l’élection au Grand Conseil et Luc Barthassat pour celle au Conseil d’Etat. Alors PDC, Luc Barthassat n’avait pas été réélu en 2018, après une législature au gouvernement. Selon lui, les gens sont prêts à lui faire à nouveau confiance, car ils se rendent compte que c’était mieux avant.

En 2019: L’adieu froissé de Luc Barthassat au PDC