La vague verte a porté la gauche lucernoise. Comme à Zurich la semaine dernière, la prédominance de la thématique environnementale a poussé les candidats verts et socialistes. Pour avoir confirmation d’un retour d’un parti de gauche au gouvernement, après quatre ans d’absence, il faudra néanmoins attendre le second tour.