Valais

L'UDC du Valais romand va saisir le Tribunal fédéral dans l'affaire des fraudes

Le recours du parti contre les résultats de l’élection avait été rejeté par le Grand Conseil. Trois villes avaient dénoncé des cas de fraude électorale

L’UDC du Valais romand va saisir le Tribunal fédéral dans le cadre de la fraude électorale constatée en Valais lors de l’élection du Conseil d’Etat. Le recours du parti contre les résultats du scrutin avait été rejeté par le Grand Conseil.

Lire aussi: Le gouvernement valaisan prête serment malgré les protestations de l’UDC

«Le délai est de 30 jours et il court depuis le 24 mars. Nous allons donc déposer notre recours dans les jours à venir», a indiqué vendredi Jérôme Desmeules, coprésident de l’UDC du Valais romand (UDCVR). Le comité exécutif du parti a pris la décision de recourir au Tribunal fédéral (TF) jeudi soir. Le parti considère qu’il a toutes les chances d’aboutir.

119 irrégularités constatées

L’UDCVR avait déposé un recours le 24 mars dernier contre les résultats du 2e tour de l’élection au Conseil d’Etat. Le parti voulait que la lumière soit faite sur la fraude électorale dénoncée par les villes haut-valaisannes de Brigue, Naters et Viège.

Le 27 mars, le Grand Conseil a rejeté le recours de l’UDCVR par 105 voix contre 23. Il a considéré que les irrégularités constatées, 119 à ce jour, ne peuvent guère influencer le résultat des élections. Le parti s’était alors réservé le droit de saisir le TF.

Publicité