Les occupants du centre social autogéré tessinois Il Molino ne bougeront pas d’un poil. C’est en substance ce que l’assemblée des habitants du squat historique a fait savoir par voie de communiqué. En mai, le Conseil communal de Lugano a voté un crédit de 450 000 francs pour l’organisation d’un concours d’architecture destiné à la réhabilitation de l’ancien abattoir de Lugano, en partie squatté par les «molinari».