Didier Burkhalter n’a pas l’intention de revenir en arrière sur la prise en charge des lunettes des enfants par l’assurance de base. Celle-ci ne rembourse plus 180 francs lors de l’achat de lunettes ou verres de contact. Cette décision, qui devrait provoquer quelque 40 millions d’économies, a suscité de vives réactions, mais «je ne pense pas qu’on reviendra en arrière», a insisté le ministre, visiblement agacé. Selon lui, puisque 70% de la population porte des lunettes, «les problèmes de vue ne constituent pas une maladie».

Par ailleurs, le Conseil fédéral a décidé de nouvelles mesures destinées à faire baisser les prix des médicaments en augmentant la part des génériques sur le marché. On en attend 230 millions d’économies sur le marché des médicaments, qui dépasse les 6,7 milliards. Il s’agit de faire baisser les prix des génériques ou des médicaments dont le brevet est échu, en adaptant les conditions exigées pour leur inscription sur la liste des spécialités, ou la règle qui permet au patient de ne payer que 10% du prix d’un générique, au lieu de 20% pour le produit original.