Entre une frange des PME et La Poste, la dispute n’est pas près de s’achever. Certaines petites et moyennes entreprises se sentent toujours plus mises sous pression par le géant jaune et son déploiement sur le marché libre. Des plaintes ont été déposées devant la Commission de la concurrence (Comco). Plus près de nous, c’est l’Union suisse des arts et métiers (USAM) qui passe à l’action. Comme l’a appris Le Temps, l’organisation faîtière des PME a écrit au Contrôle fédéral des finances. Elle lui enjoint de vérifier si l’ex-régie fédérale ne viole pas le droit des subventions.