«Ce site fait partie de l'histoire industrielle de Genève», selon le ministre vert Robert Cramer. Durant 160 ans, le périmètre a hébergé des activités industrielles et divers polluants se sont accumulés. Retour sur des dates clés du passé, et sur les étapes à venir.

L'histoire:

1844: L'usine à gaz de la Coulouvrenière est aménagée à la rue des Gazomètres.

1909: Une explosion détruit une partie des installations. Les travaux qui s'ensuivent pour la reconstruire partiellement entraînent un remaniement des différentes couches de terrain, mélangeant et diffusant les polluants qui doivent être désormais gérés.

1915: L'usine est démantelée.

Dès les années 1990: Désaffectée, la friche urbaine se transforme peu à peu en un lieu alternatif de la vie culturelle et associative.

1996: Création de l'association Artamis. Près de 300 artistes au total investissent les lieux.

1er septembre 2008: Fermeture d'Artamis. Rolex offre 6 millions aux artistes pour les reloger dans des bâtiments de l'Etat. De son côté, la Ville propose un local artisanal à la rue du Vélodrome.

Pour la suite:

2008-2009: Diagnostic des bâtiments, installation du chantier, démolition de plusieurs bâtiments.

Automne 2009: résultat du concours d'urbanisme et d'architecture.

2009-2012: Pompage et traitement in situ des eaux, traitement du site sous confinement, tri et évacuation sélectifs des matériaux excavés.

2010-2011: Travaux d'assainissement au quai du Rhône.

Jusqu'en 2012: Décontamination par injection sous les bâtiments restants.

2014-2015: Naissance du «premier écoquartier de Genève».