Commerce

Les magasins sans caisses débarquent en Suisse

Dans le village de Bavois, un groupe d’amis a ouvert une épicerie de produits locaux, accessible grâce à une application sur smartphone. Répandu aux Etats-Unis, ce concept a également séduit l’entreprise alémanique Valora, qui a installé des supérettes robotisées en gare de Zurich

Pour la troisième fois cette semaine, Géraldine Carel part faire ses courses. Accompagnée de sa fille, cette habitante de Bavois (VD) longe les champs qui bordent la rue de la Gare et s’arrête devant un container blanchâtre. D’un clic sur son smartphone, elle déclenche l’ouverture de la porte vitrée de cette étrange structure. Les néons s’allument et une musique rythmée retentit. «Bonjour Géraldine», peut-on lire sur un écran à l’entrée. L’intérieur, intimiste et boisé, est composé d’une dizaine d’étals. Yogourts de Vuarrens, viande de La Chaux ou encore endives de Penthéréaz y sont soigneusement disposés. La jeune femme scanne les produits sur son Natel et les fourre dans son panier. Au moment de payer: personne. Grâce au concept novateur de La petite épicerie, qui a vu le jour en novembre dernier, ses achats lui seront directement débités en ligne, sans intervention humaine.

Lire aussi: Travailler pour consommer, l’étonnant modèle du supermarché participatif