C’est le petit bout de la lorgnette, si l’on ose dire: la décision de ne plus rembourser depuis janvier les lunettes, explicitée par le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Son argument: les problèmes de vue ne constituant pas une maladie, ce n’est pas à l’assurance de base de les prendre en charge.

L’affaire, qui touche tout de même 70% des Suisses, met en lumière un débat plus profond: de plus en plus d’états sont considérés comme pathologiques. Comment la société doit-elle les prendre en charge, où est la limite de la solidarité, et surtout comment définir cette limite? Où commence le confort, où s’arrête la maladie? Le débat doit-il évoluer avec le vieillissement de la population? Exprimez-vous!

le