Pas d’accalmie ni d’embellie en vue dans le dossier européen! Tout en enterrant l’accord-cadre avec l’UE le 26 mai dernier, le Conseil fédéral a promis un geste de bonne volonté en enjoignant au parlement de débloquer le crédit de 1,3 milliard de francs d’aide à la cohésion en faveur des Etats membres de l’Europe de l’Est. Il espérait que les deux Chambres traiteraient le dossier parallèlement lors de leur session de septembre. Mais le bureau du Conseil des Etats a rejeté une procédure accélérée.