La manifestation pour le climat qui doit se dérouler samedi après-midi à Sion pourrait ne pas avoir lieu. La demande d’autorisation n’est pas parvenue à la Ville de Sion dans les délais.

«La demande d’autorisation ne nous est parvenue ni dans les délais ni dans la forme requise», a indiqué à Keystone-ATS le président de Sion Philippe Varone, confirmant une information diffusée vendredi sur le site du Nouvelliste. Une demande doit parvenir à la ville au moins deux semaines avant la manifestation.

Lire aussi: Face à «l’urgence climatique», la jeunesse s’est emparée de la rue

Mais surtout, les organisateurs doivent indiquer qui est responsable de la manifestation, quels sont le parcours et le dispositif de sécurité prévus. Si le conseil municipal peut faire preuve de souplesse quant au délai, il ne peut transiger sur ces points-là, souligne Philippe Varone. Pour la manifestation du 15 mars dernier, tout avait été fait dans les règles. Celle de samedi pourrait toutefois être maintenue par les organisateurs.

Des manifestations sont prévues dans tout le pays: Lausanne, Zurich, Lucerne, Bâle ou encore la Chaux-de-Fonds. Selon les organisateurs, «les jeunes ne seront pas seuls à descendre dans la rue. Des manifestations intergénérationnelles auront lieu dans une vingtaine de villes.»