Environ 200 policiers en tenue anti-émeutes formaient un cordon de sécurité autour de la représentation helvétique. La foule des manifestants était composée en grande partie de jeunes et d’étudiants qui brandissaient des drapeaux verts de la Libye et des portraits du colonel Kadhafi.

Les comités populaires et révolutionnaires ont appelé à la manifestation en signe de soutien aux propos tenus jeudi dernier par le dirigeant libyen, selon des sources locales. Il avait alors appelé à la guerre sainte contre la Suisse en raison du vote contre les minarets.