Les manifestants - 400 selon la police vaudoise - brandissaient des drapeaux albanais et scandaient des slogans réclamant la «justice» et la «vérité». Le rassemblement a duré environ une heure et s’est déroulé de manière totalement pacifique, a précisé Olivier Rochat porte-parole de la police ,confirmant une information de l’agence kosovare «Presheva Jonë».

Les incidents s’étaient produits lors du match Serbie-Albanie. Ils ont éclaté après le survol du stade par un drone auquel était accroché un drapeau d’une carte de la «Grande Albanie». L’apparition de cet étendard a mené à une explosion de colère des supporteurs serbes. Une énorme bousculade s’en était suivie avec des scènes de pugilat entre joueurs et spectateurs.

L’UEFA a décidé vendredi de partager les responsabilités entre les deux équipes. Elle a donné match gagné aux Serbes 3-0 sans les trois points de la victoire et a infligé à la Serbie deux matches à huis clos. Les deux fédérations, albanaise et serbe, devront en outre payer une amende de 100’000 euros chacune.