Le «mariage pour tous» serait bel et bien accepté par une majorité des Suisses. Mais ses adversaires sont en train de gagner des voix. C’est ce qu’indique le 2e sondage de gfs.bern réalisé pour le compte de la SSR. Cette modification du Code civil serait aujourd’hui approuvée par 63% des votants et rejetée par 35% des personnes interrogées. Le recul est tout de même de six points par rapport au sondage d’il y a un mois. Quant aux indécis, ils ne sont plus que 2%. La hausse du «non» s’explique par une campagne de plus en plus visible des opposants. Ils ont aussi été rejoints par le premier parti du pays, l’UDC, qui combat officiellement cette modification qui permettrait à tous les couples d’avoir les mêmes droits et qui autoriserait le recours à la procréation médicalement assistée (PMA).