«Ils n’avaient eu aucune autre information que celles disponibles dans les médias, mais sur mes 18 élèves, 17 sont arrivés masqués. Ils n’ont pas fait de commentaire, ni positifs, ni négatifs sur la situation» relate Julien Eggenberger, enseignant en classe de 10S et président du syndicat des services publics (SSP-Vaud). Pour cette deuxième rentrée en période de pandémie, les élèves du canton de Vaud ont retrouvé lundi leur classe... et les mesures sanitaires.