Face à l’accélération de la propagation du virus, la Confédération reprend la main. Lors d’une séance extraordinaire, dimanche, le Conseil fédéral a centralisé plusieurs mesures qui, ainsi, seront valables sur l’ensemble du territoire national. «Cela met un terme à la querelle qui consiste à se demander qui fait quoi», résume la présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga.

Lire aussi notre éditorial: Les limites du fédéralisme face à la pandémie