Le nombre de cas d’infection au Covid-19 étant reparti à la hausse – 134 vendredi –, le port obligatoire d’un masque s’étend et pose de nouveaux défis. Le canton de Vaud imposera dès mercredi la protection du visage dans les commerces pouvant accueillir plus de dix clients alors que celui du Jura la rendra obligatoire dès lundi dans tous les commerces, quelle que soit leur taille. Chaque canton étant désormais libre d’agir à sa guise, la Suisse risque de se transformer en un vaste patchwork de mesures anti-virus.

Dès lundi également, le masque sera exigé dans les trains, les trams, les bus, les bateaux et les transports à câbles, à l’exception des téléskis – ce n’est pas vraiment la saison – et des télésièges. Les espaces de restauration ne seront pas concernés: «On pourra continuer de manger et boire à bord des trains, mais il faudra remettre son masque une fois qu’on aura terminé sa consommation», a souligné vendredi Toni Häne, chef de la division Voyageurs aux CFF.