«Les montagnes ne s'arrêtent pas aux frontières nationales. La coopération transfrontalière doit donc être encouragée.» La métaphore, tirée d'un récent discours du premier ministre français, Lionel Jospin, a été reprise par le président de la Communauté de communes de la station des Rousses, Maurice Bonnefoy-Claudet, lors de la signature du projet de développement franco-suisse des massifs de la Dôle et des Tuffes.

Au terme de nombreuses études, l'aménagement touristique et sportif des deux vallées devrait se réaliser prochainement. La priorité est donnée au maintien et à l'amélioration des remontées mécaniques en matière de ski alpin. D'autre part, la dotation de nouveaux équipements s'avère toute aussi capitale pour ce pôle touristique afin de compenser une situation géographique handicapante. L'installation d'un télésiège à deux tronçons pour la liaison Dappes-Dôle, le recours à des canons à neige, ainsi que l'achèvement de la liaison à skis entre les massifs des Tuffes et de la Dôle constituent la première phase de développement. La deuxième prévoit la réalisation d'un accès routier à la Vallée des Dappes par la Givrine: gain de huit kilomètres par rapport au trajet actuellement effectué par les Suisses, via la Cure.

Quant à la pratique du ski nordique, elle profitera d'installations de confort ainsi que d'une amélioration des liaisons entre les boucles françaises et suisses. Le coût de ce programme de développement est estimé à 13 millions de francs suisses et à 47 millions de francs français. Or, du côté français, le financement de cet aménagement est facilité par le soutien européen et par une coïncidence de calendrier. A la fin de l'année seront signés les contrats de plans entre l'Etat et les régions. Du côté helvétique, le préfet du district de Nyon, Jean-Claude Christen, concède que le subventionnement du dossier prend un peu plus de temps.

Si ce projet crée une certaine synergie dans la région, ses promoteurs insistent cependant sur une nécessaire réflexion derrière chaque initiative pour éviter les échecs.