Une météo capricieuse et le franc fort ont plombé la saison d’hiver 2011-2012 des Remontées mécaniques du Valais. Le chiffre d’affaires est en recul de 4,5% par rapport à l’année précédente, alors qu’il n’est en baisse que de 0,5% au niveau suisse.

Le nombre de clients est aussi en recul (-1,6%), mais de manière moins marquée que sur le plan suisse (-3,3%). «Conjoncture oblige, la branche savait bien avant le début de la saison qu’elle allait affronter un hiver difficile. Les prévisions se sont hélas confirmées», regrettent vendredi les RMV, dans un communiqué.

Les chutes de neige tardives ont contraint certaines stations à repousser leur ouverture. L’or blanc est ensuite tombé en abondance durant les fêtes de fin d’année mais les températures extrêmement basses et un temps maussade à Pâques sont venus ternir le tableau. Quant au franc fort, il a découragé les visiteurs de la zone euro, en fort recul.