Le Mouvement citoyen genevois (MCG) réclame 200 «gardes de sécurité» à Genève, pour lutter contre l’augmentation des attaques à main armée dans certaines petites communes, un phénomène, écrit le parti d’Eric Stauffer, que connaît aussi le canton de Vaud. Le MCG a donc déposé un projet de loi visant à «armer les policiers municipaux». «Il n’y a rien de choquant à ce que des polices municipales soient armées, ce qui est le cas de nombreux cantons et villes de Suisse romande, écrit le parti dans un communiqué. Il convient de leur assigner certaines tâches nouvelles. La police municipale pourra, avec ce projet de loi, être réquisitionnée pour des interventions de moindre importance sur sa commune, comme par exemple les bruits du voisinage, scènes de ménage, accidents de circulation sans blessés, via la centrale d’engagement 117.»