Le prix des médicaments vétérinaires en Suisse est vraisemblablement trop élevé en comparaison internationale, relève le Surveillant des prix en notant le coût de cinq préparations très utilisées.

L’étude comparative réalisée par les services de Stefan Meierhans a révélé des indices de prix excessifs pour trois des cinq médicaments, indique la dernière lettre d’information du Surveillant des prix, que relaie l’ATS. Ce dernier reçoit régulièrement des remarques relatives au prix trop élevé des médicaments vétérinaires de la part de détenteurs d’animaux.

L’étude est un indice clair du caractère excessif des prix en Suisse par rapport à d’autres pays. Mais pour établir un constat incontestable, il faudrait mener une étude plus étendue, que Stefan Meierhans se réserve la possibilité d’effectuer.