Le personnel de Merck Serono a adopté lundi une série de propositions alternatives à la fermeture du site de Genève. Il a aussi adressé à la direction un préavis de grève pour le mardi 12 juin dans le cas où elle refuserait d’entrer en matière.

A la quasi-unanimité, les 630 employés présents dans la halle de Sécheron ont voté le préavis de grève. Il ne sera levé que si les réponses apportées par la direction aux revendications du personnel sont satisfaisantes.

Le syndicat Unia et les délégués du personnel rencontreront jeudi la direction sur la base du dossier des propositions transmises lundi. Dans une semaine, une nouvelle assemblée du personnel décidera de maintenir ou non la grève d’un jour.