Les sapeurs-pompiers ont renforcé les mesures de protection en ville de Berne, dans les quartiers longeant l’Aar, dans la perspective de nouvelles précipitations. Mercredi matin, le débit de la rivière se situait tout près de la limite critique en raison de la masse d’eau provenant du lac de Thoune.

Compte tenu du temps très instable, il faut s’attendre à ce que la cote d’alerte soit très rapidement atteinte, a indiqué le corps des pompiers de la ville.

Pour prévenir d’éventuels dégâts le long des berges, des barrages d’intervention gonflables ont été placés dès mardi soir dans certains quartiers vulnérables. Les habitants et les passants sont priés de ne pas se promener au-delà des zones barrées.

De manière générale, la situation était plutôt à la détente en Suisse alémanique mercredi matin. Le danger de crue est momentanément écarté, selon l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Après quelques pluies attendues encore dans la matinée, un temps sec est annoncé pour jeudi et vendredi.

Bien que la situation semble momentanément se calmer, il faut continuer de surveiller les lacs et les cours d’eau, notamment dans le canton de Berne ou vers le lac de Constance. Ailleurs localement, le danger de crue est encore classé au niveau 2 (sur 5), soit limité.