Armée suisse

La météo empêche la récupération du pilote du PC-7

Les mauvaises conditions météo empêchent la récupération du corps du pilote de l'armée qui a perdu la vie mardi dans un accident au-dessus de Grindelwald

Deux hélicoptères se tenaient prêts mercredi, mais ils n’ont pas pu être engagés. Le retard est dû à la neige et au brouillard dans un terrain difficile, a expliqué en fin d’après-midi à l’ATS une porte-parole de l’armée. La récupération des débris du PC-7, qui s’est écrasé au Schreckhorn, doit se faire ces prochains jours. L’appareil n’avait pas d’enregistreur de vol à bord.

Le site est fermé aux alpinistes et une interdiction de survol a été décrétée dans un rayon de 5 km et jusqu’à 4000 mètres d’altitude. Le but est d’assurer la récupération dans des conditions sûres.

Lire aussi: Le pilote du PC-7 de l’armée a été retrouvé mort

L’avion avait disparu mardi matin. Son épave a été localisée vers 16h00 près du Schreckhorn, au-dessus de Grindelwald, dans l’Oberland bernois. La progression des secours avait déjà été momentanément stoppée mardi à cause des conditions météorologiques.

L’avion avait décollé peu après 08h00 de Payerne (VD) et aurait dû se poser à Locarno (TI) peu après 09h00. Comme le PC-7 n’y a pas atterri, des recherches avaient été lancées.

L’appareil a été localisé vers 16h00 dans l’Oberland bernois. L’armée n’a pas donné, pour l’heure, de précisions sur l’identité du pilote. Il s’agissait d’un vol d’entraînement.

Publicité