Ça chauffe au sein du PLR genevois. L’échange de messages entre Pierre Maudet et Simon Brandt au sujet du financement d’une soirée d’anniversaire (ou de ses extras), révélé hier par Le Temps, a conduit le président du parti à convoquer les intéressés devant le comité directeur pour une explication. Bertrand Reich ne cache pas sa colère: «Notre prochaine séance du 6 juillet sera consacrée à leur fonctionnement à tous les deux, au respect des règles de bonne gouvernance et aux agissements de la section ville. Je souhaite que la politique se fasse dans la transparence et qu’on puisse se dire les choses sans réécrire des procès-verbaux et sans former des clans. Ce n’est pas acceptable.»

Lire aussi: Les troublants échanges de Pierre Maudet à propos de Manotel