Olivier Français avait surpris tout le monde il y a un mois. Le directeur des travaux de la ville de Lausanne dévoilait au Temps et à la Radio romande l’étude d’une nouvelle ligne de métro (M3) destinée à desservir le nord de la capitale vaudoise en direction de la Blécherette et de son aérodrome.

Lundi, la délégation politique du Projet d’agglomération Lausanne Morges (PALM) annonçait qu’elle acceptait de retarder quelque peu le choix d’une variante pour ce secteur. De cette manière, Lausanne aura le temps de finaliser, à ses frais, l’étude de faisabilité du M3 au même niveau que les deux autres options envisagées jusqu’à aujourd’hui privilégiant le tram.

Bref, les doutes de la municipalité ont trouvé une oreille attentive. Le succès inattendu du M2 (déjà plus de 20 millions de passagers transportés en une année), la saturation prochaine du tronçon qui va de la gare CFF à la place de la Riponne, la volonté de revoir dans son ensemble l’aménagement des environs de la place Saint-François – dont un tunnel routier –, le souci de trouver la solution optimale entre parcours idéal, pente lausannoise et densification urbaine future ont convaincu les responsables à s’octroyer un temps de réflexion supplémentaire.

La décision communiquée ce lundi par François Marthaler n’entrave pas le déroulement d’une première étape du projet d’agglomération qui prévoit la construction d’une ligne de tram du centre de Lausanne à la gare CFF de Renens, ainsi que la mise en place de cinq tronçons de trolleybus en site propre. L’avant-projet sera transmis à la Confédération conformément au calendrier prévu avant la fin de l’année. Berne financera ainsi 40% des coûts pour le tram et 20% pour les trolleybus. Les travaux devraient démarrer ensuite en 2011 et s’achever trois ans plus tard.

La variante de desserte vers la Blécherette, qui devrait suivre lors de la période 2015-2018, peut donc attendre 2012, date butoir fixée par la Confédération pour le dépôt d’une deuxième vague de projets qui souhaitent décrocher un financement via le fonds consacré aux transports publics dans les agglomérations.