Après les avoir dirigés pendant vingt et un ans, Michel Joye a effectué lundi son dernier jour de travail à la tête des Transports publics de la région lausannoise (TL). Il part en préretraite. Ingénieur de formation, il a aussi présidé l’Union suisse des transports publics (UTP) de 2014 à 2017. Pour Le Temps, il revient sur les moments forts de sa carrière et sur les défis qui se posent à la branche.

Le Temps: Quel a été le changement le plus marquant de ces vingt dernières années?