En vote le 29 novembre, l’initiative «Pour des multinationales responsables» provoque un vif débat, qui excède le seul champ économique. Nous proposons une série d’articles sur cet enjeu.

Ancienne ministre des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey a souvent été interpellée sur les multinationales suisses lors de ses visites officielles à l’étranger. Aujourd’hui, la socialiste genevoise s’engage fortement en faveur de l’initiative pour des entreprises responsables, rejetée par le Conseil fédéral actuel.

L’initiative pour des entreprises responsables va-t-elle vraiment améliorer la protection des droits humains et de l’environnement? N’est-ce pas simplement un moyen de se donner bonne conscience?