L’ex-présidente de la Confédération et conseillère fédérale socialiste Micheline Calmy-Rey, qui s’est engagée à donner des cours à l’Université de Genève après sa carrière en politique, devient membre du conseil d’administration de l’International Crisis Group.

Cet organisation, qui se décrit comme «non gouvernementale, indépendante et à but non lucratif», est dirigée par l’ancienne haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme et procureur général des Tribunaux pénaux internationaux pour l’ex-Yougoslavie et pour le Rwanda, Louise Arbour.

Le Crisis Group œuvre en faveur «de la prévention et de la résolution des conflits armés».