Le développement de l’Ouest lausannois se joue aussi dans la commune de Lausanne elle-même. La Ville et l’entreprise immobilière Realstone SA ont lancé mardi la commercialisation du nouveau quartier de Sébeillon. 358 logements vont être mis prochainement en location dans un ensemble de cinq immeubles, prévu pour un millier d’habitants, à côté de la gare de marchandises du même nom. L’investissement se monte à 150 millions de francs.

«Ce sera un quartier convivial et favorisant la mixité», a promis le conseiller municipal Oscar Tosato. Une crèche de 44 places y est prévue, ainsi que 27 appartements pour personnes âgées. Caritas s’est installé dans le coin et la Ville entend installer à proximité le centre de ses emplois temporaires subventionnés. La zone de prostitution de la route de Genève est aussi toute proche. La Municipalité de Lausanne élabore actuellement un préavis pour réduire cette activité sur le territoire communal, mais il n’est ni dans son intention ni dans sa compétence de la chasser entièrement, a précisé le politicien socialiste lausannois.

Les promoteurs privés et publics de ce quartier comptent sur le grand besoin de logements dans la capitale vaudoise pour attirer des habitants dans cette zone, qui a encore l’aspect d’une friche industrielle. La réalisation de cet ensemble est un moment important dans la requalification de cette partie de la ville, soulignent-ils.

Realstone, qui dirige des fonds immobiliers dont les caisses de pension sont les principaux investisseurs, avait remporté le concours, parmi une trentaine de concurrents. La société s’est distinguée en exploitant au mieux le potentiel de densification autorisé par le plan de quartier, ce qui lui permet d’offrir des logements à un prix de 15% inférieur à celui du marché, assure son président, Esteban Garcia.