grève 

Des milliers de jeunes mobilisés dans les rues pour le climat

A Lausanne notamment, plusieurs milliers d’étudiants ont choisi de sécher les cours ce vendredi, pour marcher en faveur du climat. Un rassemblement d’ampleur nationale

Plusieurs milliers de jeunes en formation se sont rassemblés ce vendredi matin au centre de Lausanne pour la grève du climat. Le mouvement se tiendra également dans d’autres villes de Suisse durant la journée.

Ils ont attendu la pause de 10h00, bouclé leur sac à dos, embarqué leurs pancartes et quitté leur gymnase ou école professionnelle. Réunis dès 10h30 près de la gare de la capitale vaudoise, les manifestants sillonnent le centre-ville en appelant à une société qui s’engage davantage en faveur de la protection de l’environnement.

Des slogans éloquents

«C’est pas demander la lune que de sauver la terre», «Quand c’est fondu, c’est foutu», «Si le climat était une banque, il serait déjà sauvé» ou «There’s no planet B», peut-on notamment lire sur leurs affiches. Le cortège est parti peu avant 11h00 en scandant «Non à la pollution, oui à l’écologie.» Sur le parcours, un dispositif policier a été mis en place.

D’ampleur nationale, la mobilisation se tient durant toute la journée dans 15 villes. Outre Lausanne en Suisse romande, les grévistes se sont donné rendez-vous à Genève, Neuchâtel, Fribourg, Sion ou encore Bienne.

Lire également: A Genève, l’école obligatoire peut faire grève pour le climat avec la bénédiction du DIP

Développement suit.

Publicité