Le traditionnel bureau de poste se déclinera désormais sous quatre formes:

- L'agence:

C'est le principe de La Poste dans l'épicerie du village. 200 points d'accès devraient être disponibles d'ici à fin 2008.

Les clients pourront y déposer lettres et colis qu'ils pèseront puis affranchiront eux-mêmes sur place. Il sera également possible d'y effectuer des versements et de retirer de l'argent, mais seulement pour les détenteurs d'un compte postal.

- L'office de poste principal et les succursales:

Il s'agit d'une réorganisation interne qui n'aura, dit La Poste, pas de conséquences sur la clientèle. Celle-ci pourra continuer à profiter de la totalité des services postaux, même dans les offices secondaires. Près de 200 offices principaux géreront entre deux et vingt succursales (décharge administrative).

- L'entrepreneur postal:

Un entrepreneur postal compense le recul des affaires en exerçant une autre activité dans son bureau (tourisme, assurance...). Les projets pilotes s'avèrent concluants, mais la phase test continue jusqu'en 2007. Toutes les opérations postales peuvent être effectuées dans ce genre de bureau.

- Le service à domicile:

Le facteur passe directement à la maison pour le trafic de paiement, l'envoi de colis ou de lettres. Utilisé pour pallier la fermeture des bureaux, ce service est utilisé dans mille villages ou communes. Il pourrait encore gagner en importance là où La Poste ne trouvera pas de partenaires pour ouvrir des agences.