Le signal du peuple est limpide: les dons d’organes doivent augmenter. A quels changements s’attendre sur le terrain? Entretien avec Manuel Pascual, directeur médical du Centre universitaire romand de transplantation (réunissant les HUG et le CHUV), médecin-chef du Centre de transplantation d’organes du CHUV, et professeur ordinaire à l’Université de Lausanne.