Comme en Valais et dans le Jura, la rentrée scolaire a lieu lundi dans le canton de Neuchâtel. 19 601 élèves (181 de moins à cause de l’évolution démographique) répartis dans 1090 classes (1,4 de moins) vont reprendre le chemin de l’école obligatoire.

Selon la cheffe du Département de l’éducation et de la famille, Monika Maire-Hefti – qui est aussi vice-présidente de la Conférence des directeurs cantonaux de l’Instruction publique (CDIP) –, à peine 1% des élèves et des enseignants considérés comme vulnérables seront dispensés d’être présents. Comme ailleurs, les enseignants devront porter le masque dans les couloirs, les espaces communs et la salle des maîtres, mais en principe pas en classe. Les élèves de l’école obligatoire en seront dispensés. Elle revient sur cette rentrée scolaire particulière et les enseignements tirés de la crise.