riviera

Les Montreusiens refusent de justesse la rénovation du centre de congrès

Surprise sur la Riviera: la réfection et l'extension du centre, qui accueille notamment le festival de jazz, est rejeté, avec une fine différence de 94 voix

Montreux a refusé dimanche d'investir 27 millions de francs pour la rénovation de son centre de congrès. Le résultat est serré: 3347 non contre 3253 oui, indique la Municipalité, soit 94 voix d'écart.

L'exécutif dit prendre acte avec regret du résultat négatif de la votation. Il s'engage cependant «à mettre en œuvre les processus découlant de cette décision, qui ouvre une période d’incertitude quant à l’accueil d’événements culturels et économiques à Montreux et quant à la cherté des solutions à trouver».

Non à un développement?

En glissant un non dans l'urne, les votants ont refusé le projet de sécurisation, de mise à niveau et de développement du Centre de Congrès soumis au vote, poursuit la Municipalité. Elle ajoute toutefois avoir noté que les opposants ne disent pas non aux volets sécurisation du bâtiment et à la mise à niveau des infrastructures.

Construit il y a plus de 45 ans, le centre de congrès accueille notamment le Montreux Jazz Festival ou Polymanga. Le projet soumis au vote des Montreusiens était budgétisé à 87 millions financés par trois sources: la commune (27 millions), les acteurs touristiques de la région (33 millions via une nouvelle taxe de séjour) et la société d’exploitation du centre (CCM SA).

Notre présentation des enjeux: Le centre de congrès de Montreux doit faire peau neuve. Mais à quel prix?

Un faible appui du canton, selon les opposants

Soutenu par les autorités, il était toutefois jugé démesuré par certaines voix qui regrettaient par ailleurs un soutien jugé trop maigre du canton. Ce dernier avait prévu d'injecter 1,7 million d'aide à fonds perdu et 13,3 millions dans le cadre d'un prêt sans intérêts. Le taux de participation est de 40,8%.

Publicité