C'est une incroyable explosion de joie qui a secoué la place de la Gare de Moutier peu après 18 heures, où attendaient fébrilement plus de 2000 autonomistes. Cris, pétards, fumigènes et «Rauracienne» ont salué l'annonce du oui. Ils étaient nombreux à pleurer. Près de quatre ans du vote de juin 2017, invalidé en 2019, la population de la cité industrielle a réitéré sa volonté de rejoindre le Jura. L'écart s'est même creusé, passant de 137 à 374 voix. Ce dimanche 28 mars 2021, ils ont ainsi été 2114 votants (54,9%) à souhaiter ce rattachement, contre 1740 qui préféraient demeurer bernois. 

Lire aussi: La joie du Jura, les regrets de Berne