Ecrire sur Moutier, c’est une sacrée gageure. Le sujet est extrêmement sensible, l’un des plus explosifs dans l’actualité suisse car il est identitaire et se nourrit d’histoire et d’émotion. Dans la région, vos articles sont analysés, évalués, décortiqués.

Les acteurs de la Question jurassienne guettent chaque mot utilisé. Exemple: du côté jurassien, on emploie les termes d’autonomistes et de pro-bernois. Du côté bernois, on utilise ceux de séparatistes et d’anti-séparatistes. Pour compliquer encore la tâche, MoutierPlus, qui défend le maintien de la cité prévôtoise dans le canton de Berne, se qualifie désormais de non-séparatistes. Ce n’est pas tout. Reste la dénomination de la région: les autonomistes… parlent de Jura Sud et les anti-séparatistes de Jura bernois.