Justice 

Le MPC fait recours contre l'acquittement de Nicolas Blancho

Alors que le Tribunal pénal fédéral avait prononcé la relaxe des deux membres du Conseil central islamique suisse en juin dernier, le MPC a annoncé, ce vendredi, faire recours contre la décision

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a confirmé à Keystone-ATS vendredi faire recours contre l'acquittement de Nicolas Blancho et de Qaasim Illi. Ces deux membres du comité du Conseil central islamique suisse (CCIS) étaient accusés de propagande terroriste.

Sur le même sujet: Le TF empêche Nicolas Blancho d'acquérir un pistolet

Confirmant une information de la RTS, le MPC explique faire recours car ces acquittements prononcés en juin dernier par le Tribunal pénal fédéral (TPF) «soulèvent des questions fondamentales en matière de procédure pénale». Le TPF avait conclu à l'acquittement de Qaasim Illi et de Nicolas Blancho parce que les faits n'étaient pas établis par l'accusation.

Promotion de vidéos de propagande 

Le MPC leur reprochait d'avoir approuvé la diffusion des vidéos de Naim Cherni, respectivement d'en avoir fait la promotion. Ces vidéos de propagande montraient pour la première une interview filmée avec le leader religieux Abdallah Al-Muhaysini et la seconde un entretien avec ce même personnage.

Lire également: Deux ans de prison avec sursis requis contre Nicolas Blancho et ses coaccusés

Al-Muhaysini est un leader de haut rang et un représentant de l'organisation faîtière Jaysh-al-Fath, à laquelle le Front al-Nosra est également affilié. Ce dernier est la branche syrienne d'Al-Qaïda. Une peine de 20 mois de prison avec sursis avait été prononcée contre Naim Cherni par le TPF, pour propagande en faveur d'Al-Qaïda après avoir tourné les deux vidéos en Syrie. Celui-ci aurait décidé de faire recours contre sa condamnation, selon la RTS.

Publicité