Des munitions suisses pour armer l’Ukraine contre la Russie? La question se repose. Après avoir encaissé un refus sec il y a quelques semaines, les Allemands tentent à nouveau leur chance au Forum économique mondial (WEF) à Davos, par la voix de leur ministre Robert Habeck. Berlin compte en effet envoyer une trentaine de chars Guépard à l’armée ukrainienne, pour la renforcer dans sa guerre contre l’envahisseur russe. Or les munitions attitrées sont de fabrication helvétique, et, en vertu de la législation et de la neutralité, ne peuvent être réexportées, encore moins dans un Etat en guerre. Le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) a déjà mis son veto une fois.