Un jour d’automne de 1850, un homme découvre le cadavre d’un nouveau-né en état de putréfaction dans une cave, à Saint-Prex. Le lendemain, les autorités arrêtent Elise Bovay, 23 ans, soupçonnée d’avoir voulu faire disparaître son bébé après la naissance. Durant son procès, les juges tenteront de déterminer si l’enfant est né sans vie, ou si la jeune femme s’est rendue coupable d’infanticide.