Le Conseil d’Etat l’a annoncé vendredi par communiqué de presse. Il propose un contre-projet à l’initiative «Pour une contribution temporaire de solidarité sur les grandes fortunes», lancée par la gauche et les syndicats. Le fruit d’une division au sein de l’exécutif genevois, majoritairement à gauche. Trois magistrats auraient aimé un rejet clair du texte, et ont marqué leur opposition au contre-projet: Serge Dal Busco, Mauro Poggia et Nathalie Fontanet.