Grande interview 

Nenad Stojanovic: «En Suisse, même minoritaire, je gagne une fois sur deux» 

Elevé en Bosnie, élu au Tessin, professeur à Genève et domicilié à Berne, le politologue évoque son histoire et son pays d’adoption, qu’il connaît mieux que beaucoup. Et rappelle quelques «évidences» que les Suisses d’origine ne voient peut-être plus eux-mêmes

Ce dimanche, Nenad Stojanovic commentera les résultats des élections fédérales en direct de Berne, pour la télévision de la Suisse italienne. Passionné de démocratie directe et de démocratie participative, affilié au Parti socialiste, il enseigne depuis un an la science politique à l’Université de Genève. Il nous a paru, par son parcours, être à lui seul un condensé de la Suisse d’aujourd’hui. Questions sur son intégration, son pays d’accueil, le populisme et la mobilisation des jeunes pour le climat.

Votre premier souvenir de la politique?