Après avoir peiné au point de craindre l’échec, ils annoncent finalement 65 000 signatures. Les opposants à la réforme de la loi sur le cinéma, dont le point controversé est baptisé «Lex Netfllix», ont déposé leurs cartons de paraphes jeudi après-midi devant la Chancellerie fédérale. Le vote aura lieu le 15 mai.