Volta à La Chaux-de-Fonds, à Fleurier, à Neuchâtel. Quatre millions ici, 6 millions là. Vingt-deux médecins de ce côté, douze par ici! Volta ne s’arrête plus. Qui peut se permettre d’investir pareillement dans le milieu de la santé à Neuchâtel? Et surtout comment et avec quel argent?