Le Grand Conseil neuchâtelois a tranché: bientôt, les publicités sexistes n’existeront plus dans l’espace public. «Cette décision est intéressante, commente Florence Nater, conseillère en charge de l’emploi et de la cohésion sociale. Nous allons donc nous mettre au travail car sur le fond, cette mesure est pertinente en termes d’égalité et tout particulièrement pour combattre les stéréotypes.»